BOUCLES GUEGONNAISES

JULIEN FOISNET LA MERITAIT BIEN !
En arrivant sur le circuit final, ils n'étaient déjà plus que 4 à pouvoir l'emporter ! le fringant quimpérois Nicolas David (Côtes d'Armor Marie Morin) avait oublié qu'il avait brisé son poignet sur ce circuit en 2009; sur ses terres et un public largement acquis à sa cause, Sylvain Cheval Bic 2000 rêvait de l'emporter; quant au voisin sarthois Julien Foisnet (Véranda Rideau Sarthe), il souhaitait ardemment doubler la mise après sa victoire au sommet de Cadoudal. Le quatrième larron, Eddy Lubin (JSVAC Vallée de la Sarthe) lâchait prise rapidement, ne pouvant suivre le rythme imposé par le trio. Dans le sprint final, Cheval et David faisaient figure de favori. C'était sans compter sur l'expérience et la vélocité de Julien Foisnet qui surprenait tout son monde comme à Manche-Atlantique.

2009.3eme de l'étape 1 du Kreiz Breizh Elites 
2010.6eme du : Val d'Ille U Classic 35 - Souvenir Julien Ditlecadet .Vainqueur des Boucles Guégonnaises
2011.Vainqueur du : Tour de Gironde.Manche-Atlantique.Challenge Mayennais - Fougerolles-du-Plessis.GP Leclerc à Angers

.Essor Breton (4e étape)

Julien Foisnet Vainqueur des Boucles Guégonnaises 2010 !
DEUX VAINQUEURS - JOSSELIN MAILLET et CLEMENT MAHE
A l'image de la météo indécise sur ce dimanche 27 Mars, l'arrivée en fut tout autant !
Le Brestois Clément Mahé (Bic 2000) leva les bras avant de passer la ligne relâchant quelque peu son effort tant dis que le Sarthois Josselin Maillet (Sablé Cyclisme) laissait quelque peu éclater sa joie après avoir passé la ligne final, les spectateurs venus en nombre ne voyait plus trop bien le lauréat 2011, les commissaires faisaient quelque peu durer le suspense et pour cause au verdict ils ont décidé de déclarer les deux coureurs vainqueurs! Le Président Daniel Bourdonnais étonné s'adressant au public :
Vous avez déjà vu ça vous dans une course de vélo ? , moi personnellement j'ai jamais vu ça de ma vie !
Bref le plateau de coureurs améliorés d'année en année par Mickael Bernard Responsable Sportif avait donné raison ...
Clément Mahé libéré de son avenir restait heureux malgré tout :
ça fait du bien de se retrouver aux avant-postes. J'ai été maudit depuis le début de la saison. A part une 11ème place sur le circuit des plages vendéennes, je n'ai rien fait. J'ai chuté, cassé mon dérailleur samedi, chez moi, sur le Gilbert Bousquet, j'ai crevé. J'étais fou furieux. Je ne devais pas courir aujourd'hui mais j'y tenais vraiment. Son coéquipier Fabien Sidaner et lui ont bien failli ne pas être aux avant-postes pour le final On s'est fait piéger, on a dû fournir un gros effort pour revenir, mais on a quand même réussi à attaquer à tour de rôle sur la fin.
Les Nantais bien représentés, dans le groupe de 29 coureurs avec l'équipe de Nantes Atlantique qui se distinguait avant que le groupe passe à 17 coureurs à trois tours de l'arrivée, les Vérandas Rideaux ont tout essayé pour ramener Julien Foisnet avant de se relever dans l'avant dernier tour. Les attaques se succédaient, Barguil, Sidaner, Maillet ensemble, Mahé et Saux à deux ou encore Maxime Daniel ou Romain Guyot tentant chacun leur tour de forcer la décision jusqu' au sprint final avec deux heureux un avant la ligne l'autre après.
Les deux coureurs encadraient le troisième de l'épreuve à savoir vendéen Bryan Nauleau sur le podium plutôt original qu'il lui aussi aurait préféré un flou sur toute les marches du podium :
J'aurais préféré être plus haut et que ce soit moins nette
Le co-vainqueur Sarthois Josselin Maillet (Sablé Cyclisme) savourait ce succès pensant sans doute qu'avec une ligne à 1 ou 2cm plus loin aurait certainement joué en sa faveur :
Depuis 15 jours la forme est là, j'ai bien progressé mais il ne faut rien lâcher
Quel final !  Les spectateurs s'en souviendront très longtemps ...
Josselin Maillet partage la 1ère Place à Guégon en 2011
Clément Mahé partage la 1ère Place à Guégon en 2011
Palmarès de Clément Mahé2011
.1er des Boucles Guégonnaises
.9ème de la 1ère étape de la Boucle de l'Artois (Hesdin-Auxi-le-Château)
.6ème de la Boucle de l'Artois
.8ème de la 3ème étape du Tour de Bretagne (Guérande-Saint-Avé)
.6ème du Tour de Gironde
.5ème de la 2ème étape du Tour Nivernais Morvan (Guerigny-Premery)
.5ème de Manche Océan
.6ème du GP Cristal Energie

LOIC DESRIAC RESISTE AU RETOUR DU PELOTON !
Après être sorti à 1,5 km de l'arrivée, Loic Desriac (Lille Roubaix Métropole) pentionnaire du breton Cyrille Guimard s'est imposé hier à Guégon après avoir piègé les sprinteurs.
Victime d'une chute la veille au Bousquet, jour d'anniversaire de sa fille, Loïc Desriac ne pouvait que résister au retour du peloton il a ainsi rassuré le président Daniel Bourdonnais en évitant le sprint de 150 coureurs pour la gagne !
Mickael Bernard responsable sportif de cette course était lui aussi très content de voir le suspens durer jusqu'au dernier tour de la boucle finale.
La 27ème édition des Boucles Guégonnaises s'est déroulée dans des conditions climatiques édiales, durant la première heure de course avec une moyenne de 46km/h, peu de coureurs ont pu sortir.
Après des offensives de Schmidt (Roubaix), trois coureurs sont sortis dans le grand circuit sous l'impulsion de Tomasz Olejnik très actif, Uzereau et le polonais du VCP Lorient Piotr Zielinski.  Ce dernier victime d'une crevaison au mauvais moment était distancé. Olejnik et Uzereau insiste encore un peu mais se faisaient reprendre par un petit groupe composé de Jarrier, Lebreton, De Vos.
A nouveau et à deux tours de la ligne tout était à refaire 7 Hommes se dégageant alors.
Ainsi on remarquait  aux premiers rangs Loïc Desriac, encore Tomasz Olejnik (12ème au bousquet la veille), benoit Jarrier, Mathieu Jeannès et Bryan Nauleau. Sur les derniers kilomètres le peloton se rapprochait à vive allure avec un certain Sidaner de l'équipe Brest Iroise et ses relais toujours aussi impressionnant !.
Le sprint massif semblait inévitable "je suis sorti à 1,5 Km de la ligne", soulignait Loïc Desriac le vainqueur, deuxième Benoit Jarrier qui conservait quelques centimètres sur Cyrille Noël (VC Avranches) qui règlait le peloton. "Je suis un peu deçu de cette seconde place, soulignait-il à l'arrivée, mais lorsque Loïc est sorti, je ne pouvais pas faire grand-chose."
Agé de 22 ans, Loïc Desriac sous les couleurs de Roubaix depuis 2 ans : "Je suis bien sûr heureux de m'imposer aujourd'hui à Guégon, mais j'ai aussi d'autres objectifs en Bretagne prochainement, notamment le TRO Bro Léon."   
Le Podium 2012 Boucles Guegonnaises
Le Podium 2012 Boucles Guegonnaises
Le Podium 2012 Boucles Guegonnaises
Loic Desriac Vainqueur des Boucles Guégonnaises en 2012 ! 
Palmarès de Loic Desriac

2012Boucles guégonnaisesGrand Prix U-Côtes d'Armor3e de la Ronde pévéloise5eme au Tour de la Somme2
2013 Redon-Redon
2014 3e étape du Tour du MarocJapan Cup Amateur7Critérium de Miyata6Route de Oida86eme étape Cúp Quốc phòng Việt Nam 2014 139eme étape Cúp Quốc phòng Việt Nam 2014



2007 La Bernaudeau JuniorTrophée Centre Morbihan
2008 Paris-Connerré2e d'etape du Tour des Pyrénées
2009 1re étape de la Coupe des nations Ville Saguenay2e du Tour du Tarn-et-Garonne
2011 9e du Tour des Flandres espoirs

Hereijgeers le hollandais de Valkenburg, a su contrer l'attaque de Romain Combaud (Armée de Terre) avant de s'imposer à Guégon.
Vainqueur à la course Gilbert Bousquet la veille, les coureurs de l'armée de Terre pensait faire coup double, ils se contenteront des places d'honneur à Guégon à l'image de Romain Combaud, notre "Poulidor" du week-end.
Après Jens Keudeleire vainqueur en 2009, Kobus Hereijgeers créé la surprise en s'imposant à Guégon avec le mérite d'avoir été aux avants postes toutes l'après-midi !
Mickael Bernard responsable sportif de cette course appréciait de voir une récompense pour une équipe étrangère dont celle de Park Hotel.
La venue d'une équipe étrangère n'est possible qu'avec l'aide de partenaire privée comme le soulignait Mickael.
La 28ème édition des Boucles Guégonnaises s'est déroulée dans des conditions climatiques appréciables, mais comme chaque année il est difficile de sortir sur la première heure de course avec 44km/h moyenne.
Un premier groupe se formait (5 hommes) devant Barbier (Armée de terre), Janvier (Bic 2000), Allegaert (Belgique) et déjà Martin de Sojasun et le hollandais Hereijgeers (Pays Bas).
Après le "Tourmalet des Boucles Guégonnaises" (km80), ce sont 23 Coureurs qui mènent les débats mais tout allait se jouer sur le circuit final. 9 hommes s'expirent du pelotons de tête dont ceux de l'armée de terre (Teychenne,Combaud et Barbas), les Nantais Teguel et Dequippe, Guézennec (Bic 2000), Le Guével (Loudéac), Martin (sojasun espoir) et Hereijgeers(Pays Bas).
Les décisionnaires de la 28ème prenant plus de 30 secondes sur le second groupe et une minute sur le peloton.
Romain Combaud décida alors d'aller seul (j'ai commis une erreur), mais c'est Kobus Hereijgeers qui revenait sur Combaud avec dans sa roue Teychenne.
(J'ai voulu relancer mais Matthieu a eu besoin de souffler à ce moment là de la course) indiquait à l'arrivée Romain Combaud.
Resté dans la roue de Romain, et voyant que les soldats avaient jetés leur dernière cartouche il ne restait qu'à finir le travail (si je vais vite au sprint ? pas plus que cela mais avec un petit groupe et une arrivée en côte, cela peut aller).
Le troisième le normand Guillaume Martin "Cela s'est joué à la pédale dans les derniers kilomètres et il m'aurait fallu un circuit plus difficile car je suis un grimpeur pas un sprinteur".
Le Podium 2012 Boucles Guegonnaises
Le Podium 2012 Boucles Guegonnaises
Le Podium 2012 Boucles Guegonnaises
Le Néerlandais Kobus Hereijgeers a attendu son heure !   


2011
. 3ème 10de Nationale Rabobank Cyclo-Cross.3e à 3e étape secteur b Kreiz Breizh Elite, Ploërdut (Bretagne), Franceinternationale Cyclocross Heerlen - GP Heuts
2012.1er RK veldrijden ZUID.1er Rabobank Veldrit Boxtel 
2013  .1er aux Boucles Guégonnaises, (Guégon) , Guégon (Bretagne)  .1er 5e Altena Biesboschronde


Palmares Kobus Hereijgeers
2009.3ème de la 31eme Openingsveldrit van Harderwijk.3ème de la 7e Nationale veldrit van Dordrecht.3ème Rabo veldrit weekend van Moergestel.2ème 17e Veldrit Wijkpark Molenvliet Woerden.3ème Rabobank veldrit van Boxtel
2010.1er Cyclocross Haarlemmermeer.2ème à la 9e Kippersluis Veldrit Hilversum - Janet Memorial

Au même endroit que Desriac en 2012, l'attaque de Romain Combaud fût fatale pour tous ces rivaux d'échappés.
Après être sorti dernier du briefing de l'équipe Armée de terre, les consignes pour Romain était évidente « gagner à Guégon ».
Vainqueur à la course Gilbert Bousquet la veille, il a su faire oublier les allusions au "poulidor" nationale de l'année passée 2ème au Bousquet et aux Boucles Guégonnaises.
Le peloton parti à vive allure sous un très beau soleil, le déroulement des 29ème Boucles Guégonnaises s'annonçait palpitant.
Après une première tentative de 3 hommes en début de course, à la sortie de Radenac 16 coureurs s'échappaient dont 3 hommes de l'armée de terre. Incontestablement par la multitude d'attaques Romain Combaud semblait le plus à l'aise sans compter les 2 primes décrochées au passage sur la ligne du circuit final . A trois tour de la récompense il n'était plus que neuf devant, mais à 2 km de l'arrivée Romain anesthésiait ces rivaux pour s'offrir un doublé du week-end devant son coéquipier Menut, Schmidt et Le Gac.   
Les jambes sont là en ce moment et dans ces cas-là, il vaut mieux éviter de se rater, souriant le jeune caporal, qui fêtera ces 23 ans ce mardi.
Je n'avais rien à perdre sachant que si on arrivait au sprint, David avait neuf chances sur 10 de l'emporter.
Mickael Bernard responsable sportif de cette course appréciait le spectacle.
Si les partenariats sont satisfaits, si les élus sont contents si le public sous les applaudissements sont tout sourire alors nous pouvons être optimiste pour l'avenir soulignait Mickael.
Le Podium 2014 Boucles Guegonnaises
Le Podium 2014 Boucles Guegonnaises
Le Podium 2012 Boucles Guegonnaises
Romain Combaud l'homme au doublé !   
MARC FOURNIER PLACE UNE ATTAQUE DANS LE DERNIER KILOMETRE ! 

En s'imposant sous les bourrasques de Guégon, Marc Fournier a permis aux coureurs de Nogent-Sur-Oise d'éviter une nouvelle soufflante de leur directeur sportif. Parce qu'il n'avait pas vraiment le coeur à plaisanter, Pascal Carlot, au départ de la 3e manche de la Coupe de France. Pensez donc, la DN1 de Picardie, l'une des plus réputées de l'Hexagone, avait sombré corps et âme lors du Grand Prix d'Aix (aucun homme à l'arrivée, zéro pointé !) en ouverture de l'épreuve et elle avait à peine fait mieux, samedi, sur les routes détrempées du Gilbert-Bousquet (41 points). Indigne pour une structure qui a sorti des coureurs comme Démare, Offredo, Riblon, Bonnet, Petit ou encore les frères Feillu.

Grande surprise lors de la 30e édition des Boucles guégonnaises, comprenant la 3e manche de la Coupe de France de DN1, qui s'est tenue dimanche.

De nombreux amateurs de la petite reine misaient sur la victoire de Franck Bonnamour, qui avait remporté le Grand prix Gilbert-Bousquet la veille à Landivisiau. Mais le jeune Marc Fournier a changé la donne, en allant chercher la victoire sous la pluie et le vent à Guégon.

« À 1 km environ avant la ligne d'arrivée, j'ai semé mes deux compagnons de route et, juste avant la dernière bosse, j'ai attaqué et j'ai tout donné pour être seul sur la ligne d'arrivée », résume-t-il à l'arrivée de cette longue épreuve.

Daniel Bourdonnais, le président du comité organisateur, il se dit un peu déçu de la tournure de cet anniversaire, préparé depuis plusieurs mois.

« Malheureusement, les conditions climatiques ne sont pas réunies, ni à la hauteur de l'événement. Le bilan populaire n'est pas au rendez-vous, ce qui se paye sur le plan financier. Cependant, nous avons fait une grande épreuve. Les coureurs de la journée ont donné un très beau spectacle, haut en qualité et en intensité. Je suis désolé et déçu que la fête a été gâchée par la météo. »

Mais, côté organisation, rien à redire. Le président avait mis toutes les chances de son côté pour la sécurité des coureurs et du public, avec plus de 430 bénévoles, 18 secouristes, deux médecins et des ambulances.
 « On sait organiser, mais on ne sait pas préparer le temps », conclut Daniel Bourdonnais.

Le Podium 2012 Boucles Guegonnaises
Le Podium 2014 Boucles Guegonnaises
MARC FOURNIER ! 
Un combat Vendée U - Sojasun sur les routes des Boucles Guégonnaises !

Si avant le départ, Daniel Bourdonnais pestait après l’absence de coureursengagés, quatre heures plus tard, le président du comité des fêtes préféraitmettre en exergue le spectacle offert par les courageux qui ont défié desconditions de course épouvantables. Pluie, vent, grêle : les concurrents des Boucles Guégonnaises n’ont pas été épargnés.

Mais au final, c’est un remarquable Axel Journiaux qui empoche la mise àl’issue d’un raid solitaire de 40 km.

Le natif de Saint Malo qui fêtera ses 21 ans le 20 mai prochain a réalisé, en effet, unvéritable coup de force. Seul, l’ancien vice-champion de France 2013 de lacourse sur route juniors a résisté au retour d’un groupe emmené par quatrecoureurs de la formation Sojan Sun Boucle piégée par l’audace du néo-pensionnaire de Vendée UPays de la Loire.

« Il fallait débrancher le cerveau »

Axel Journiaux s’est pourtant fait peur à 25 km de l’arrivée.

« Je croyais qu’ilrestait deux tours alors qu’il en restait trois ! J’avoue que j’ai pris unpetit coup au moral. Il fallait alors débrancher le cerveau. J’ai serré lesdents pour gérer le final. »

On notera également le bon comportement de Mathieu Le Lavandier, le récentvainqueur du Souvenir Louison-Bobet sous les couleurs de la Sojasun EspoirACNC.

Le garçon de Pleugriffet, très actif tout au long de la journée, a joué demalchance quand il se trouvait dans le groupe de contre, à la poursuite d’AxelJourniaux.

Une crevaison l’a sans doute privé d’un Top 5. Mais c’est de bon augure pourla suite de saison

Le Podium 2014 Boucles Guegonnaises
Le Podium 2012 Boucles Guegonnaises
AXEL JOURNIAUX ! 

 David Menut (HP BTP-Auber 93) s'est imposé, sous le soleil à l'occasion de la 32e édition des Boucles Guégonnaises (Elite Nationale), une épreuve disputée sur 159,1 kilomètres autour de Guégon (Morbihan). Il l'a emporté devant Jérémy Leveau (Roubaix Lille Métropole) et Frédéric Guillemot .

L'ancien Maillot Jaune du tour de France Romain Feillu termina 5ème 





DAVID MENUT !